Nouvelles recherches

Travaux pratiques  dans l’atelier, hiver 2019

Travaux pratiques dans l’atelier, hiver 2019

Ma thèse est déposée. La machine paysage est de retour à l’atelier. Une pause de diffusion est planifiée dans les prochains mois pour laisser place à de nouvelles recherches, à de nouvelles créations. Après 20 ans de pratique, un moment d’introspection est nécessaire… Un ménage s’est d’abord imposé dans l’atelier. Des espaces ont été aménagés pour réfléchir, pour lire, pour dessiner, pour peindre, pour tester de nouveaux dispositifs. Je dois cependant résister à la productivité imposée par la carrière artistique afin que de nouvelles questions émergent, de nouveaux désirs aussi.

Artéfact de Travaux pratiques, hiver 2019

Artéfact de Travaux pratiques, hiver 2019

Actuellement, j’ai envie de me plonger dans une réflexion autour du processus de gestion matérielle. Par exemple, comment les gestes de triage, de transformation, d’archivage et de classement peuvent développer une expérience esthétique, voire poétique? En continuité avec l’utilisation du blogue, le processus de création et sa documentation seront au centre de mes préoccupations. J’envisage un retour au livre d’artiste, à l’animation, le développement de multiples collaborations et la réalisation de dispositifs intégrants différents médias. L’enseignement et le développement de méthodes pédagogiques intégrant la cocréation seront également fondamentaux pour l’évolution de ma pratique. Avec ce nouveau départ, je reviens donc à l’essentiel, à ce qui est vraiment important pour moi : créer, enseigner et partager!

Test de projection, hiver 2019

Test de projection, hiver 2019

Latence

P1190834.JPG

Parfois, rien ne bouge dans l’atelier pendant quelque temps. Certaines choses restent là dans l’attente. Elles prennent place doucement sans que je m’en rende compte. Des restes, des matériaux qui s’empilent. Entre la méditation matérielle et l’installation latente, ces choses m’habitent pendant plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs mois et même plusieurs années. Voici l’état des lieux à la fin octobre 2018.

P1190821.JPG
P1190833.JPG
P1190815.JPG
P1190827.JPG
P1190858.JPG
P1190867.JPG
P1190824.JPG

Retour à l'atelier

P1180618.JPG

Qu'est-ce qui se passe à l'atelier? En fait, peu et beaucoup de chose... Il faut dire que la thèse prend beaucoup de place dans la tête et dans l'horaire.  L'objectif est de finir la rédaction avant les vacances alors il faut y mettre les efforts... Au niveau de la création, le rythme est lent, mais nécessaire. Je laisse plus d'espace-temps entre les gestes. J'observe et je vis avec des états de matière, des chantiers. Je laisse place à ce qui vient organiquement, à des intentions soudaines d'essayer ceci ou cela. De dessiner, de peindre, d'imprimer et d'assembler des éléments sans objectif déterminé. Il y a bien deux projets de diffusion à venir, mais l'objectif ici est de revenir à l'essentiel de la création : le plaisir et la découverte!

P1180580.JPG

Par exemple ici, il y a des objets qui s'empilent, d'autres dans des sacs. Est-ce des sculptures? Et puis les matrices d'acétate sur le sol, ces motifs imprimés en devenir, elles semblent se rapprocher du geste pictural. Est-ce des images, des textures, des matériaux? Est-ce que ces éléments ont un potentiel installatif?

P1180607.JPG

Sur la table, une recherche de matières et de couleurs. Comment faire coïncider les deux? Seront-elles en harmonie ou en opposition?

P1180605.JPG

Esquisse, matières et couleurs. Tentative d'harmonisation. Le cahier est ouvert depuis plus de deux semaines...

P1180611.JPG
P1180615.JPG

Études d'assemblages de matières. Attacher, je veux attacher des choses ensemble, sans comprendre pourquoi.

P1180616.JPG
P1180617.JPG

Cueillette d'objets utilitaires à assembler. Vague intuition d'une membrane malléable. Est-ce une recherche pertinente? Je ne sais pas.

P1180624.JPG

Et puis l'impression. Explorer de nouvelles et d'anciennes couleurs. De nouveaux et d'anciens motifs. Imprimer en improvisant sur le rythme de la musique (forte et rythmée). Accumuler des textures, varier les coups de raclettes, ajouter des pochoirs de papiers, changer de support. Recommencer avec une nouvelle couleur.

P1180645.JPG
P1180653.JPG

Installer quelque chose, ce presque rien. Bout de papier, acétate colorée. Regarder tout ça. Ne pas céder aux habitudes. Résister un peu.

P1180648.JPG

Composition

P1180339p.jpg

Faire le ménage du petit studio. Entreposer le jardin. Faire un inventaire des textures, des motifs et des formes.

P1180344p.jpg

Regarder, cadrer. L'envie de peindre me revient soudainement, l'envie de tenir un pinceau, de mélanger des couleurs, de laisser le geste pictural faire sa trace. Peindre des matières, des abstraction de couleurs. Hésiter entre l'observation et le geste. Je vais y revenir plus tard...

P1180346p.jpg

Faire quelque chose ensemble

Untitled-1.jpg

La production de Faire quelque chose ensemble se poursuit : tressage de paniers, réalisation d'objets portables, montage audio/vidéo, réalisation de fanzine, préparation de dispositifs de présentation. On a encore bien du boulot! Merci aux amis et à la famille pour votre assistance!

P1180239.JPG
P1180241.JPG

Première journée de l'année

Planification d'une installation sur un plancher en pente sans suspension (un défi!)

Planification d'une installation sur un plancher en pente sans suspension (un défi!)

La première journée de l'année dans l'atelier. Depuis trois ans, ça devient une tradition : commencer l'année dans la création. En plus, il y a tant à faire, à penser... Mon exposition à Caravansérail (Rimouski) débutera avant la fin de mois en plus du projet collaboratif pour l'Écomusée du Fier Monde (Montréal) au début février. Et puis, il y a le début de la session, la thèse (et oui encore) et tant d'autres projets à venir. Mon plus grand souhait pour 2018 : une année plus douce avec plus de temps dans l'atelier...

Dépoussiéré l'atelier de sérigraphie. Je n'ai pas imprimé depuis un bon bout de temps (trouvailles dans les coins)...

Dépoussiéré l'atelier de sérigraphie. Je n'ai pas imprimé depuis un bon bout de temps (trouvailles dans les coins)...

Quelques coups de raclette (plus de 200).

Quelques coups de raclette (plus de 200).

De nouvelles impressions pour l'exposition à Caravaisérail.

De nouvelles impressions pour l'exposition à Caravaisérail.

Boule test (mais peut-être pas).

Boule test (mais peut-être pas).

Motifs de roche (à découper, à froisser en fonction de l'humeur et de l'espace).

Motifs de roche (à découper, à froisser en fonction de l'humeur et de l'espace).

Montagne de bâche à découper (quand j'aurai le temps)

Montagne de bâche à découper (quand j'aurai le temps)

Organisation d'un chaos en production.

Organisation d'un chaos en production.

Quelques tissages en production (oui, ils sont à la fois mignons et bizarres).

Quelques tissages en production (oui, ils sont à la fois mignons et bizarres).

Faire quelque chose ensemble

DSC_5208_DxOp.jpg

Depuis quelque temps, je travaille sur un projet en collaboration avec Clara Painchaud, une étudiante de l'École des arts visuels et médiatiques à l'UQAM pour l'exposition Mi-lieux qui aura lieu à l'Écomusée du Fier Monde en février 2018. 

DSC_5214_DxOp.jpg

« Faire quelque chose ensemble » fut notre première intention. Ensuite, l'idée de travailler sur la transmission des savoir-faire artisanaux est devenue centrale dans notre démarche.

DSC_5217_DxOp.jpg

Notre projet propose une réflexion sur les conditions du vivre ensemble et du partage à travers la culture du DIY. Les tutoriels en ligne transforment cette culture. Il en résulte notamment une démocratisation des savoir-faire et une perte de la communauté de proximité par une individualisation de l’apprentissage. 

DSC_5222_DxOp.jpg

Cette réflexion nous amène à explorer, à quatre mains, des matérialités qui réactualisent certains savoir-faire patrimoniaux issus de la culture artisanale et du plein air. Dans ce contexte, nous réalisons des objets manipulables et portables ainsi que des documents vidéo, audio et imprimés afin de partager cette expérience.

DSC_5228_DxOp.jpg

Ce projet est également une réaction à l'individualisation de la production artistique et à la pression de la performance qui nous isolent et nous épuisent. L'humour et le dialogue sont également au coeur de ce projet qui nous fait tant de bien!

DSC_5236_DxOp.jpg
Capture d’écran 2017-12-21 à 11.31.58.png